Les collections paléontologiques

 

 
             

 

 

 

 

 

 


Plus de 250.000 spécimens

Cette collection, qui rassemble plus de 250.000 spécimens, a été constituée par les apports successifs de chercheurs grenoblois, les dons ou l'acquisition de collections particulières.

Plusieurs collections personnelles d'importance considérable ressortent : collections Kilian et Reboul (céphalopodes du SE de la France, de l'Europe méridionale et d'Afrique du Nord), Moret (spongiaires du Jurassique et du Crétacé de France et du Tertiaire d'Algérie), Gevrey (fossiles du Sud-Est de la France, du Primaire au Quaternaire), Paquier (rudistes et céphalopodes du Tithonien et du Crétacé inférieur du Sud-Est de la France), Breistroffer (céphalopodes du Gard, du Sud-Est de la France et de Colombie), ...

À ce "noyau dur" s'ajoutent de nombreuses autres collections, parfois de plus faible importance numérique mais d'un très grand intérêt scientifique : collections P. et Ch. Lory (Crétacé du Diois et du Dévoluy), Debelmas (vertébrés du Crétacé inférieur marin de Haute Provence), Gidon (Crétacé subalpin), A. et H. Arnaud (Crétacé inférieur du Vercors et du Diois).

Cet ensemble est complété par des collections du Crétacé mondial : Maroc (Ambroggi et Ettachfini), Baléares (Nolan), Sinaï (Mammoud), Hongrie (Bulot), Amérique andine (Jaillard, Breistroffer) et Texas (Scott). Globalement, cette collection est un thesaurus scientifique majeur.

La collection paléontologique de l'Institut Dolomieu est considérée par les ammonitologues comme la plus riche au monde pour les ammonites du Crétacé inférieur méditerranéen. Elle représente "une partie importante et unique du patrimoine géologique régional et national" (rapport d'audit de J-H. Delance, 2000, cf. annexe) ou, pour citer l'opinion de J. Remane, ancien président de l'International Commission on Stratigraphy, cette collection de recherche "correspond à un thesaurus scientifique et à un instrument de travail d'une valeur inestimable " (J. Remane, 1996, in lit.).
    Actualités  
 
La spécimen à la une



©OSUG
Carcharodon angustidens Agassiz, 1843
de la collection Gevrey, exceptionnelle par son volume (plus de 15.000 fossiles) et sa valeur historique