Les collections paléontologiques

 

 
             

 

 

 

 

 

 

 


Une collection débutée en 1846

Les premières récoltes paléontologiques conséquentes, ébauches des 250.000 spécimens des collections actuelles de l'Institut Dolomieu, furent réalisées, à partir de 1846, par Charles Lory. Toutefois, c'est à Wilfrid Kilian, fondateur du laboratoire de Géologie et de Minéralogie à la fin du 20° siècle, que nous devons le développement spectaculaire de ces collections.

L'Institut Dolomieu abrite plusieurs collections historiques de grande importance : Collection Sayn (Jurassique du Sud-Est de la France), Coll. Moret (spongiaires du Jurassique et du Crétacé de France et du Tertiaire d'Algérie), Coll. Gevrey et Lambert (fossiles du Sud-Est de la France, du Primaire au Quaternaire), Coll. Paquier (rudistes et céphalopodes du Tithonien et du Crétacé inférieur du Sud-Est de la France), Coll. Breistroffer (céphalopodes du Gard, du Sud-Est de la France et de Colombie), Coll. Jacob (Aptien et Albien stratotypique), Coll. Kilian et Reboul (céphalopodes du SE de la France, de l'Europe méridionale et d'Afrique du Nord), Coll. Guebhard (Arc de Castellane), Coll. Fallot (Crétacé "moyen" du SE de la France et des Baléares) et Coll. Roch (Bédoulien stratotypique).

À ce "noyau dur" s'ajoutent d'autres très nombreuses collections, parfois de plus faible importance numérique mais d'un très grand intérêt scientifique : collections P. et Ch. Lory (Crétacé du Diois et du Dévoluy), Gignoux (Pliocène de Calabre), Debelmas (vertébrés du Crétacé inférieur marin de Haute Provence), Gidon (Crétacé subalpin), Foury (Hauterivien-Barrémien de la Montagne de Lure) A. et H. Arnaud (Crétacé inférieur du Vercors et du Diois).

Les collections sont complétées par du matériel du Crétacé mondial : Maroc (Ambroggi et Ettachfini), Baléares (Nolan), Sinaï (Mammoud), Hongrie (Bulot), Amérique andine (Jaillard, Breistroffer) et Texas (Scott).


A noter que des échantillons nouveaux ont été récemment acquis : en 2007, le matériel de doctorat d'Amaro Mourgues provenant du Crétacé inférieur du Nord Chili et, en 2008, les nombreuses ammonites figurées par Kennedy et Latil (2007).
    Actualités  
   
  Le livre à la une
 


©Association Dolomieu
"Histoire de la géologie grenobloise, 1824-1999"
par Hubert Arnaud